RENCONTREZ

Une espèce de conceptrice-rédactrice en voie de disparition…

 

VASTE SUJET.

Faut-il adopter un concepteur-rédacteur sauvage ?

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer : le concepteur-rédacteur sauvage (c’est-à-dire free-lance) est un animal qui ne peut exprimer son talent qu’en liberté.

En cage, il s’étiole, son vocabulaire s’appauvrit, ses idées deviennent ternes et sans éclat, ses textes perdent toute vigueur.


  • Les seules contraintes qu’il accepte sont celles d’un brief bien dressé.


TEMOIGNAGE

Tous ceux qui ont approché un concepteur-rédacteur sauvage 

le disent :


« C’est une rencontre extraordinaire… J’ai eu peur au début, mais finalement, je me suis enrichi à son contact. Mes campagnes ont gagné en saveurs et en couleurs ! »


« Beaucoup d’intelligence dans le regard. En peu de mots, il comprend tout… »

 
18_05_19-21_Drome_(1122).jpg
17_08_13-15_Grand_Capelet_(1364).jpg
17_08_06_Lac_Lausfer_(1156).jpg

DE QUOI SE NOURRIT UN CONCEPTEUR-RÉDACTEUR SAUVAGE ?

De mots. C’est incroyable ce qu’il (ou elle) peut ingurgiter comme mots -avec une préférence pour les métaphores- chaque jour ! Mais le plus incroyable, c’est qu’il les régurgite. Et dans un ordre différent !

OBSERVONS UN CONCEPTEUR-RÉDACTEUR SAUVAGE SUR SITE…

Sur site –Internet de préférence-, le concepteur-rédacteur se révèle étonnant.  Il ouvre de nouveaux horizons au référencement, jongle avec les mots-clés et fait fuser les idées neuves. On peut dire qu’il sait se fondre dans les arborescences.

LE CONCEPTEUR-RÉDACTEUR SAUVAGE EST UNE BÊTE DE CAMPAGNE.

Naturellement, les campagnes sont dans son ADN. Toutes les campagnes : Grand Public, BtoB, événementielles, d’image de marque, de lancement, de buzz… Et il croque avec appétit tous les supports : print, film, radio, brochures, sites, etc…

 

EN QUOI VALÉRIE LELOUP EST-ELLE UNE ESPÈCE DE CONCEPTRICE-RÉDACTRICE EN VOIE DE DISPARITION ?

Bon déjà, elle s’appelle Leloup. En plus, c’est une fille. Mais bon, ça ce n’est pas si rare. Disons qu’elle vit très bien à l’état sauvage depuis 25 ans après avoir survécu à la jungle des agences parisiennes pendant 11 ans. C’est une espèce de survivante.


Ensuite, elle maîtrise des mots que seuls des gens qui ont connu l’usage des dictionnaires peuvent connaître. Et puis, ses idées restent dans l’air du temps… Et ça c’est rafraîchissant. Surtout pour ses clients.

 
images.jpeg

LA BIO (LOGIQUE)

1984 • Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art Moderne (ESAM Paris), V. Leloup démarre une carrière de Directrice Artistique chez Rapp & Collins.
1986-1989 • La vie de Directrice Artistique se poursuit chez Bellanger-Foucaucourt.
1989-1994 • V. Leloup change de casquette et devient conceptrice-rédactrice tout en prenant la Direction de Création de Saatchi & Saatchi Direct. Parce qu’elle le veut bien.
1994-1995 • Conceptrice-rédactrice sénior chez Euro-RSCG Génération direct.

Contact

LA BIO (LOGIQUE)

Pendant toutes ces années, des clients prestigieux (Galeries Lafayette, Air France, R.A.T.P, Danone, Essilor, Bénéteau…) et souvent internationaux (British Airways, Procter & Gamble, HP, Vodafone…). Mais aussi de petits budgets, avec la même gourmandise…


1995-2019 • Changement de vie avec déménagement de la meute sur la Côte d’Azur puis carrière de free-lance… Avec des clients « agence » et d’autres « annonceurs ».

> Dans tous les domaines, avec une grande expérience des secteurs santé/bien-être (beaucoup de grands laboratoires), vins (de très beaux domaines) et tourisme.

Contact
Unknown.jpeg
lion-3012515__340.jpg

EST-CE QUE SES CLIENTS ONT PEUR DE LELOUP ?

(JE SAIS, CETTE PHRASE EST GRAMMATICALEMENT ÉTRANGE…)

La réponse est non. Tout au contraire. Non seulement les agences et les annonceurs qui travaillent avec V. Leloup –Certains depuis 25 ans !- n’ont pas peur d’elle mais ils apprécient sa réactivité, sa créativité et d’autres mots en « ité » dont elle a le secret.


Ils ont même adopté cette conceptrice-rédactrice sauvage…

Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !